Différences cassette et roue libre à visser

Transmission

Tutovelo

il y a 7 mois

Différences cassette et roue libre à visser

Il est important de savoir différencier au premier coup d’œil si une roue est équipée d'une cassette ou d'une roue libre à visser étant donné qu'elles n'utilisent pas le même système de fixation.


Cassette

Une cassette s'installe sur un corps de roue libre. C'est un mécanisme qui permet à la roue de tourner librement quand le pilote arrête de pédaler, sinon comme sur un vélo de piste, il serait obligé de pédaler tout le temps. Cela n'est pas pratique surtout pour une utilisation tout terrain. Un corps de roue libre est installé directement sur le moyeu de la roue. Celui-ci peut s'extraire afin de l'entretenir ou le changer. L'extérieur est composé de rainures qui permettent d'installer une cassette sans que celle-ci tourne sur elle même. Il y a aussi un filetage qui permet d'y visser un contre-écrou afin de bloquer la cassette sur le corps de roue libre. 


Donc si une roue est équipée d'un corps de roue libre vous saurez que celle-ci doit accueillir une cassette et non une roue libre. 



Sur une roue déjà équipée de pignons, vous pourrez savoir si la pignonerie est de type cassette ou roue libre en vérifiant si vous voyez un contre-écrou. Celui-ci est bombé et comprend une empreinte prévu pour de montage et démontage de la cassette. Il y a généralement des inscriptions dessus, notamment la marque de la cassette et le couple de serrage (ex. 40Nm). Un autre bon indicateur est le nombre de vitesses, il existe des cassettes allant de 7 à 11 vitesses. La majorité des cassettes installées sont au moins de 8 vitesses, vous saurez que si il y a 8 pignons ou plus, qu'une cassette est certainement installée sur le corps de roue libre de la roue. 



Une cassette est un ensemble de pignons qui sont dit « libres ». Il fut un temps où les cassettes étaient composées de pignons complètement séparés mais aujourd'hui il est plus commun d'avoir un premier bloc de pignons rivetés entre eux et quelques pignons libres. Au centre du bloc et des pignons, vous pourrez observer un système de dents qui permettent de bloquer la cassette sur le corps de roue libre. Si le centre était simplement circulaire, au pédalage la cassette tournerait sur elle même. Le système de fixation n'est pas toujours le même selon les marques « Les systèmes de fixation des cassettes »



Roue libre à visser

Une roue libre s'oppose à une cassette, elle s'installe directement sur le corps fileté d'un moyeu. Le système de roue libre est comme son nom l'indique, intégré dans le roue libre elle même. Une cassette est simplement un empilement de pignons montés sur un système de roue libre qui permet au cycliste d’arrêter de pédaler alors que le vélo avance toujours.


Donc si une roue n'est pas équipé d'un corps de roue libre mais simplement d'un moyeu fileté, vous savez que celle-ci est conçue pour accueillir une roue libre à visser. 



Sur une roue déjà équipée de pignons vous pourrez savoir si la pignonerie est de type cassette ou roue libre en vérifiant si il n'y a pas de contre-écrou mais plutôt une marque d'extracteur de roue libre situé en dessous du pignon le plus petit. Une roue libre a généralement un « puits » en dessous du pignon le plus petit. Un autre bon indicateur est le nombre de vitesses, en général les cassettes sont installées sur les vélos entrée de gamme ou équipés de peu de vitesses (avec l’exception du kit single gear qui est monté sur un corps de roue libre). Il existe des cassettes jusqu'à 7 vitesses avec l’exception rarissime de la roue libre 8 vitesses. Vous saurez donc presque sûr que si il y a 7 pignons ou moins que c'est certainement une roue libre, mais vérifiez tout de même si il y a un contre-écrou afin de savoir si ce n'est pas une cassette. 


Voir la fiche technique

Vous devez être abonné pour participer au forum

Abonnez-vous